0
All

Road movie dans la Provence

15 juillet 2019

Ma mère et moi, nous sommes parties faire une petite pause de trois jours sous le soleil de la Provence. On avait besoin de respirer un autre air, après des semaines bien difficiles. Entre Arles et Avignon, dans le village d’Aramon, nous avons traversé la Provence, entre Les Saintes-Maries-de-la-mer et Les Baux-de-Provence, en passant par Isle-sur-la-Sorgue. Trois jours de road trip pour nous en mettre plein les yeux.

Le soleil des Baux-en-Provence a réchauffé les coeurs. Le vent des Saintes-Maries-de-la-Mer a essuyé les inquiétudes. La pluie de Arles a lavé les peines ».

Mes carnets photographiques

Jour 1 : Arles, la Camargue, Saintes-Maries-de-la-Mer

Arles et ses rencontres photographiques

Arles et moi, on se retrouve quatre ans plus tard. J’y étais déjà passé un de ces juillet, pour voir le fameux festival photographique. J’avais été déçue par les photographies, trop artistiques, pas assez humaines. Ce festival est donc loin d’être mon préféré (Perpignan et le visa pour l’image, davantage photojournalistique, me fait rêver chaque année).

En faisant nos visites des sites historiques (quelle grande idée, ce pass liberté à 12 euros), il est tout de même agréable de croiser des photographiques au Cloîtres Saint-Trophime ou au musée Réattu. Les arènes et le théâtre antique sont impressionnants et valent le détour.

Arles et son centre ancien sont assez petits, on se faufille à travers les petites rues, le long des maisons accollées. Il pleut ce matin là, alors nous en profitons pour rester à l’intérieur des monuments. Nous finissons par passer par le musée Réattu, qui accueille de nombreux Picasso, donné par l’artiste. Des expositions de photographies sont aussi intégrés au sein des murs de ce bâtiment historique, qui donne un joli vu sur le Rhône.

Ce mardi, le musée de Arles Antique n’est pas ouvert, à notre plus grand regret. Cette matinée a déjà été bien remplie, et nous nous relançons sur la route pour poursuivre notre journée vers la Camargue, Arles étant sa porte.

La Camargue

Nous nous arrêtons au restaurant Le Flamant Rose sur notre chemin vers Saintes-Maries-de-la-Mer. L’endroit est plein de charmes, et une grosse cheminée, bien sûr éteinte pendant ce mois de juillet, et un décor très pittoresque. Nous passons un bon moment avant de repartir vers notre destination.

Sur la route, nous croisons le Parc Ornithologique du Pont de Gau où nous nous stoppons pour y jeter un oeil. Finalement, nous achetons une entrée à 7,50 euros pour y faire tous les chemins. Sur la droite, nous faisons le tour des flamants rose et d’autres oiseaux que l’on cherche à reconnaître avec les pancartes pédagogiques. Sur la gauche, nous nous aventurons sur un parcours de 5 km, bien moins populaire, pour voir des oiseaux plus rares, mais aussi, et enfin, des chevaux de Camargue.

La promenade est calme et relaxante et le temps est parfait, couvert et dans les 30°C. Tous les 700 ou 800 mètres, nous montons dans un observatoire pour voir l’ensemble de parc naturel, et plus loin. La Camargue et sa beauté s’impose à nous de la plus douce des manières.

A la fin de notre tour, après 1h30 de marche, nous tombons sur un petit troupeau de chevaux de Camargue, qui comme nous, profite de cette belle nature pour passer de bons moments.

Saintes-Maries-de-la-Mer

A quelques minutes du parc, nous arrivons enfin aux Saintes-Maries-de-la-Mer. Le vent se faufillent dans nos cheveux alors que nous nous rapprochons de la mer. Quelques baigneurs se mouillent sur la plage, alors que d’autres se reposent au son des vagues. Nous en profitons pour manger une glace au Glacier Calentitos. La ville est remplie de touristes, après quelques tours au centre de la ville, nous nous éloignons pour retourner vers le bord de mer, plus calme.

Jour 2 : Les-Baux-de-Provence, Saint-Rémy-de-Provence, Cavaillon, Isle-sur-la-Sorgue

Direction les Alpilles, cette région montagneuse de Provence qui abrite les plus beaux villages de France. Nous entamons un road trip sur les chemins tortueux de la Provence, passant les champs d’oliviers et la terre sèche.

Les-Baux-de-Provence

C’est l’un des plus beaux villages de France, comme six autres villages dans cette même région montagneuse. Après avoir payé notre dû de 5 euros à la ville pour le parking, nous explorons les ruelles jusqu’au château, où on découvre une vue époustoufflante.

Nous avons deux heures de parking, que nous partageons entre un café sur une joli terrasse de café, et une promenade en haut de Baux. Il y a un peu de vent, on sent moins le soleil brunir notre peau.

Saint-Rémy-de-Provence

Cavaillon

Isle-sur-la-Sorgue

Jour 3 : Avignon, la cité des Papes

Ce n’est pas notre première fois dans la cité des Papes, comme on l’appelle. La ville vaut le détour pour une seule journée, tant il y a à faire, surtout si on y passe pendant le festival!

Bonus : Aramon, le Pont-du-Gard et Châteauneuf-du-Pape

En plus de nos aventures en voitures, nous nous sommes arrêtés par ses trois lieux qui nous ont donné envie de revenir et d’y passer plus de temps.

Aramon, la bonne surprise

Pour ce court séjour, nous avons choisi de rester à Aramon, dans le Airbnb de Magali et Joseph. La ville est surpremmant bien placée dans la région. Nous y passons même une soirée, dans un restaurant à tapas.

Juste à côté de notre studio, le champ de tournesol s’étale sur quelques centaines de mètres, colorant le paysage de ses nuances de jaune et d’orange.

Le Pont-du-Gard

A moins de 20 minutes d’Aramon, se trouve le fameux Pont-du-Gard. Nous n’avons pas le temps d’y passer tellement de temps, donc nous décidons de suivre les conseils de Joseph et d’aller voir le spectacle de sons et lumières organisé tous les soirs de l’été. Le monde féérique créé nous éblouie, et nous fait découvrir le monument sous un autre angle.

Châteauneuf-du-Pape

Amatrice de vin, je ne pouvais pas retrouner en Bourgogne sans aller faire un tour dans la ville des vins connus du Rhône!

Vous êtes toujours plus nombreux à nous suivre, et ça fait très plaisir ! Pour ceux qui viennent d’arriver, suivez-nous sur Facebook – Mes carnets photographiques, sur Instagram (@mescarnetsphotographiques) et sur Twitter (@mescarnetsphotographiques). Et vous pouvez aussi vous inscrire à la newsletter du blog, un message tous les 1er du mois !


PARTAGEZ LE GUIDE DE LA PROVENCE SUR PINTEREST !

CONTINUEZ A VOYAGER AVEC MES CARNETS PHOTOGRAPHIQUES

cluny abbaye

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :