0
Europe Suisse

Le Lac Léman, entre vignes et vagues

8 septembre 2019

Depuis l’autoroute, volant en main, j’aperçois des montagnes au loin, quelques secondes plus tard, ce sont les vignes, et puis enfin le Lac. C’est majestueux, et nous en avons déjà plein les yeux. La région Lavaux, nous ne le savions pas, est un coin connu pour ses vignobles en terrasses au bord du lac Léman. Avec 800 hectares de vignes et les terrasses d’UNESCO, cette région est le plus grand vignoble d’un seul tenant de Suisse.

Montreux et les environs du Lac Léman

Pour notre séjour au bord du Lac Léman, nous investissons un studio à La-Tour-en-Pleilz, à 5 kilomètres de la célèbre ville de Montreux. Le premier soir, le soleil nous accompagne le long de la promenade aménagée au bord du Lac. Les baigneurs d’eau douce profitent des dernières chaleurs estivales pour nager. On ne peux pas observer assez les montagnes face à notre rives, qui plongent leurs racines rocheuses au fond de ce lac franco-suisse.

Vers 20 heures, les dernières lueurs de la journée se reflètent dans les ondulations bleues. Nous nous essayons près du port pour regarder le calme de la région, et la douceur du paysage.

Bon à savoir : Dès notre premier jour, notre hôte nous a donné une « Riviera Card » dont nous profitons chaque jour car elle donne de nombreux tarifs réduits pour visiter des monuments (le château de Chillon, la villa de Le Corbusier, etc…), mais aussi sur le transport (totalement gratuité des funiculaires, des bus, et des réductions sur certains trains et le bateau à vapeur du Lac). Si vous séjournez avec Airbnb ou dans un hôtel, on vous donnera le précieux sésame.

Le Mont Pélerin

C’est à bord du funiculaire (que nous prenons donc gratuitement) que nous débutons notre ascension sur le Mont Pélerin (1 080 mètres). Pendant 11 minutes, deux wagons montent au dessus du lac. Les vignes défilent sur nos côtés. Petit à petit, on aperçoit les villes d’en face, et le dessus des pics. On a presque l’impression de voler, surtout quand on commence à virer pas très loin des 45°C pour arriver au terminus.

Depuis la station, nous marchons pendant 1 heure pour arriver au plus haut, mais nous sommes vite déçues à notre arrivée. Le sommet est plat et pas du tout dégagé. Un bâtiment en acier se dresse devant nous, offrant un accès payant pour se placer en haut des arbres… Nous passons notre chemin pour redescendre tranquillement le long de la route.

Avant de reprendre le funiculaire, nous nous arrêtons pour manger une délicieuse fondue à « Saveurs et Couleurs », qui, si le temps le permet, offre une vue somptueuse sur le lac et Montreux.

Le château de Chillon et Montreux

Depuis La-Tour-en-Pleilz, nous décidons de partir vers Montreux à bord du bateau à vapeur, La Suisse. Dès notre arrivée, nous l’avions repéré, mais surtout entendu. A chaque arrêt, le capitaine fait vrombir le navire, et le fait résonner dans toute la région. Le bateau a été entièrement rénové et a été classé au monument historique par le canton de Vaud.

C’est à bord de ce transport historique que nous arrivons vers le château de Chillon par les eaux. Encore une fois, cette vue ne nous quitte pas. Peu important où l’on est, elle est là pour ne rappeler que le monde est grand, bien plus grand que nous. Qu’il était là avant nous et sera là après nous.

Ce château, construit à partir du XIe siècle par les Savoyards, nous donne l’impression de flotter sur l’eau. L’architecture est incroyable. Entièrement rénové à partir de 1920, le travail de restauration est d’une beauté inouïe, un gain immense pour le patrimoine suisse. Notre visite durera près de 2 heures, après une vingtaine de salles visitées.

Depuis le château, nous marchons un peu moins de 5 kilomètres pour retrouver la statue de Freddy Mercury à Montreux lors de son weekend d’anniversaire, l’un des buts de notre visite dans la belle région.

Lavaux, ce vignoble en terrasse

Entre terre et lac, les rails du train se faufilent. Il est 16 heures ce samedi et nous finissons doucement notre promenade dans ce vignoble en terrasse. Nous sommes en Suisse, dans la région de Lavaux, et les paysages sont époustouflants.  Après avoir voyagé à bord du train qui longe le Lac Léman, nous nous enfonçons au coeur des vignes. Nous montons sur une colline pour voir l’étendue de la beauté de l’endroit. La vue est spendide.

De Lutry à Grandvaud, puis à Rivaz, nous nous sommes promenées dans les vignes. Plus de 15 kilomètres entre les villages suisses et les cépage de Chasselas, d’origine suisse, coupé par les rangs de Viognier.

Les lignes du paysage sont simples. Les lignes droites des vignes.
Les lignes courbées de la route. Les lignes arrondies du Lac.
Une géométrie variable d’une beauté constante.

Notre coup de coeur culinaire : « Tout un monde »


Toutes les photographies ont été prises au Lumix GX 80 et traitées sur Lightroom.

Vous êtes toujours plus nombreux à nous suivre, et ça fait très plaisir ! Pour ceux qui viennent d’arriver, suivez-nous sur Facebook – Mes carnets photographiques, sur Instagram (@mescarnetsphotographiques) et sur Twitter (@mescarnetsphotographiques). Et vous pouvez aussi vous inscrire à la newsletter du blog, un message tous les 1er du mois !


PARTAGEZ LE GUIDE DE LAVAUX ET MONTREUX SUR PINTEREST !

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :